19 juin 2024
Belgique Foot Foot Jupiler PRO league

KV OOSTENDE et STANDARD de LIEGE en grosse difficulté

La Faillite des Clubs de Football Belges : Ostende et Standard de Liège

Ostende : Un Club au Bord de la Faillite

Le KV Ostende, un club côtier belge, est actuellement dans une situation financière précaire¹²³. La procédure de reprise du club a échoué, ce qui a conduit à des spéculations sur une possible faillite. Le club doit comparaître devant le Centre belge d’arbitrage pour le sport (C-Sar) pour présenter son dossier de licence. Cependant, le rachat du club par le groupe Apex Capital Global n’a pas abouti.

L’ancien propriétaire, Paul Conway, qui détient encore 50,1 % des parts, est grandement mis en cause. Sans transfert de ses actions, le rachat complet du club n’est pas possible. Si aucune solution miracle ne se présente dans les 24 prochaines heures, Ostende pourrait être envoyé vers la faillite.

Standard de Liège : Des Difficultés Financières Inquiétantes

Le Standard de Liège, un autre club de football belge, est également confronté à des problèmes financiers. Le club est passé sous pavillon étranger la saison dernière, avec Bruno Venanzi cédant la place à la société américaine 777 Partners.

Cependant, 777 Partners a été attaqué en justice par Bruno Venanzi et l’immobilière pour non-respect de paiement⁸. Les propriétaires de l’immobilière, dont l’ancien détenteur du club, Bruno Venanzi, ont demandé et obtenu du juge une saisie conservatoire des biens de 777 Partners. Les actions du Standard de Liège, qui appartiennent à plus de 99% au groupe américain, sont saisies rendant, pour l’instant, impossible tout projet de cession du club à un autre acteur.

Le mot de la fin

La situation financière précaire de ces deux clubs de football belges soulève des questions sur la gestion des clubs de football et l’impact des investisseurs étrangers sur la santé financière de ces clubs. Il est clair que les fans, les joueurs et tous ceux qui sont liés à ces clubs espèrent une résolution rapide de ces problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *